LE CTA ou “Call to Action”

Dans toutes les étapes de votre tunnel de vente, peu important où cela débute, se trouve la conversion. La conversion est le processus de transformation d’un prospect en client. Pour en arriver là, plusieurs étapes sont à déterminer. Si vous envoyez une campagne e-mailing précisément dans ce but, incorporer des CTA peut s’avérer être efficace pour tester vos contenus et améliorer cette conversion. Cette semaine; l’Équipe RocketMail vous livre définitions et conseils pour optimiser l’utilisation du Call-To-Action dans vos e-mailings et sur votre site e-commerce…


Le CTA, c’est quoi exactement ?


Si vous possédez un site e-commerce, le Call-to-Action ou plus communément appelé “CTA” doit certainement vous rappeler quelque chose…Il s’agit tout simplement d’un bouton ou d’un lien inséré à un endroit stratégique. Il peut comporter plusieurs types de mots clés qui font justement “appel à une action”. Le but étant de pousser votre destinataire à “agir”.

Selon votre objectif, cette action peut être complètement différente. Il peut s’agir de s’inscrire à un concours ou à votre newsletter hebdomadaire, ou de répondre à un questionnaire de satisfaction, ou encore d’acheter un produit en promotion…Tout est possible, à condition de savoir bien l’utiliser, et ne pas trop en abuser!

Call to Action (CTA)

Comment bien écrire un CTA ?


Comme expliqué précédemment, l’écriture de votre CTA dépendra de votre objectif principal (augmenter votre nombre d’abonnés, vendre un produit, obtenir plus de visibilité…). D’autres facteurs importants sont bien entendu à prendre en compte : où vous en êtes dans votre processus de conversion, les attentes (différentes) de vos prospects/clients/abonnés…

Gardez en tête que l’objectif est de pousser votre lecteur à cliquer sur ce bouton/ce lien. Il est donc primordial de déterminer son contenu, sa couleur, et sa position sur votre page. Alors, demandez-vous pour quelle(s) raison(s) légitimes celui-ci pourrait bien cliquer ? Attirez son attention du mieux que vous le pouvez, si vous connaissez les besoins précis  de votre prospect (économiser de l’argent, besoin de renseignement, attente d’un devis personnalisé…), vous pourrez ainsi mieux le pousser à réaliser cette action. Un argument pour le convaincre, en somme.

Généralement, si vous êtes attentifs, ce qui nous attire est ce qui “tranche” par rapport au reste. Par exemple, un bouton rouge sur un fond noir avec une police blanche ressortira davantage… La couleur et la forme de votre CTA est donc essentielle car elle attire le regard et réalise donc la première étape de votre chemin de conversion. Attention néanmoins à ne pas utiliser des couleurs “criardes”, car elles auront comme effet inverse d’attirer l’oeil et de faire fuire immédiatement, voir d’agacer au passage vos lecteurs/prospects…

Restez donc cohérents avec vos couleurs habituelles, l’idée n’est pas d’agresser visuellement, mais d’attirer, de donner envie, ou d’interpeller…

Quelques exemples classiques de CTA utilisés :

  • S’inscrire
  • S’enregistrer
  • Appeler
  • Souscrire
  • Apporter ma contribution
  • Acheter
  • Commander
  • Partager
  • Suivre
  • Télécharger
  • Cliquez ici

Où le placer dans mon e-mailing ?


En France comme dans les pays occidentaux, notre sens de lecture s’effectue horizontalement, et de gauche à droite, car c’est notre sens d’écriture également. Ce sens est appelée la lecture en “Z”.

Si cela peut vous paraître un détail bien futile, sachez tout de même que toutes les publicités imprimées ou digitales, les sites internet, les réseaux sociaux sont conçus en suivant cette règle primordiale de communication visuelle…C’est d’ailleurs pour cette raison que le logo et le slogan sont presque toujours en haut à gauche, et que le moins imp

CTA

La conception de votre emailing se doit donc tout d’abord suivre ce sens de lecture. Et, comme tout est cohérent, votre CTA se placera plus facilement en suivant cette règle!

Laissez un espace suffisant entre votre CTA et votre texte ou votre image pour faire “ressortir” votre appel à l’action.

Vous l’aurez compris, un appel à l’action est une sorte d’instruction impérative, qui encourage à effectuer une action. Comme beaucoup d’autres choses, ils sont d’autant plus efficaces lorsqu’ils sont les plus simples!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *