Emailing : les 4 erreurs à ne pas commettre

Emailing déjà envoyé ? Vous débutez ? Voici les 4 erreurs à ne pas commettre dans votre emailing… Celles-ci sont malheureusement régulièrement commises encore aujourd’hui par de nombreux utilisateurs…Si les erreurs ont déjà été faites, pas de panique! Il y a toujours des solutions…De ce qu’il ne faut pas faire à comment corriger le tir, voilà un bref résumé de ce que nous avons retenu pour vous!


Erreur n°1 : n’avoir aucun lien externe/avoir des liens qui ne fonctionnent pas


erreurs emailing

Oui, c’est malheureusement encore trop fréquent. Recevoir une newsletter ou un emailing avec des CTA qui ne fonctionnent pas, ou dont les liens sont “brisés”.(Erreur 404, vous connaissez ?) Alors, avant d’envoyer une campagne, même si c’est au seul but informatif, veillez à y intégrer des liens. Pensez toujours à votre objectif! Souhaitez vous plus de trafic sur votre site web ? Augmenter vos ventes grâce à une réduction spéciale ? Si vous n’intégrez pas (plusieurs fois) les liens utiles, impossible alors d’atteindre l’objectif…

Veillez donc bien à insérer vos liens dans des boutons visibles, et surtout, à vérifier qu’ils fonctionnent bien! Si vous êtes administrateurs, prenez par exemple un navigateur différent pour ouvrir ces liens. Vous aurez ainsi l’aperçu sans connexion à votre administration…

Comment corriger cette erreur ?

J’ai déjà envoyé ma campagne emailing sans liens/avec des liens erronés…Pas de panique.

Si votre campagne vient tout juste d’être envoyée, dupliquez là. Corrigez les liens (ou ajoutez les). Renvoyez votre campagne en ajoutant dans votre objet [ERATUM]. Cela nous arrive à tous, rassurez-vous! Si votre campagne à été envoyée il y a plusieurs heures, vous avez deux choix :

  • Effectuer une relance en changeant quelques éléments dans votre e-mail (un visuel par exemple)
  • Ajouter un Méa Culpa dans votre campagne suivante si elle est suffisamment rapprochée.

Par exemple, si il s’agissait d’un jeu, ou d’une promotion (limitée dans le temps), vous pouvez rallonger la période de temps donnée initialement, pour vous amender de votre erreur.


Erreur n°2 : mon emailing n’est pas responsive…


A l’heure actuelle, la majorité des emailings sont ouverts sur smarphones…Il ne faut donc surtout pas se contenter d’envoyer sa campagne sans se préoccuper de ce facteur clé. Si vous avez envoyé votre emailing avec RocketMail, sachez que toutes les campagnes sont automatiquement responsive. Dans le cas où vous auriez modifié toute l’architecture d’un template, vous avez en revanche pris le risque de “casser” le responsive…

Pour informaiton, la largeur de votre e-mail ne doit pas dépasser 600 pixels. Prévoyez également un texte alternatif (balise “ALT”) pour chacune de vos images. Car un e-mail qui ne s’affiche pas (ou très mal) sur mobile n’aura aucune chance d’être lu!

Comment faire pour résoudre ce problème ?

Assurez-vous d’abord d’utiliser un modèle d’emailing (template, gabarit) responsive. Ne modifiez pas la structure de votre e-mail (tailles des blocs). Les templates gratuits en ligne peuvent parfois être de très mauvaise qualité, soyez donc prudents et faites plusieurs tests sur votre mobile. Ne paniquez pas. Si votre emailing n’est pas responsive, ça n’est pas un drame. Vous pouvez toujours envoyer un email d’excuses…La transparence et la reconnaissance sont toujours les meilleurs moyens de se faire pardonner. Vous pouvez même ajouter une touche d’humour si vous le voulez…Par exemple “Oups, on a oublié qu’on était en 2019”…Cela fera sourire vos abonnés, et vous vous rattraperez pour vos campagnes suivantes avec cette authenticité et cette sincérité…


Erreur n°3 : « j’ai beaucoup d’emails en spam… »


erreur emailing

Tout d’abord, on tient à vous rassurer : cela nous arrive à tous. Surtout si vous avez une grande liste, et que c’est la première fois que vous l’utilisez. Même lorsque vous avez obtenu tous vos contacts en opt-in, il peut arriver que votre email atterrisse directement en spam. Pourquoi ? Votre destinataire peut avoir configuré sa boîte de réception de manière assez stricte, par exemple. Si votre adresse expéditeur n’est pas encore ajoutée à ses contacts (“white listé”), ou encore, si votre adresse expéditeur n’a pas de nom de domaine…le chemin que parcourt votre e-mail est semé d’embûches, tout ceci pour lutter contre le spam. Dites-vous que cette erreur vous en apprend davantage.Votre objet, votre contenu, vos images, votre signature sont tous des facteurs importants!

Quelle solution ?

Pour commencer, pensez à acheter un nom de domaine pour permettre une authentification de votre adresse plus rapide et plus simple par les fournisseurs de messagerie. Vous pouvez tout à fait faire cela en ligne par vous-mêmes, c’est assez simple! L’équipe RocketMail peut également vous accompagner dans une offre personnalisée à vos besoins. Contactez-nous directement pour plus d’informations!

Ne rêvez pas trop…tous vos emails n’arriveront jamais à destination, surtout si vous avez de grandes listes. Néanmoins, un taux de délivrabilité à 100%, c’est tout à fait possible! Pour vous en rapprocher, créez des e-mails de qualités. Evitez les spam words, respectez un bon ratio texte/image (⅔). Puis, assurez vous d’avoir le consentement de vos destinataires. Le double opt-in est pour cela très efficace. Il s’agît simplement d’un formulaire à remplir (pour s’inscrire). Puis, d’une confirmation de l’inscription par e-mail.

Dans le cas où votre liste est “opt-out” (sans consentement), vous aurez beaucoup plus de chance d’atterrir en spam….Soyez donc vigilants avec des listes non qualifiées!


Erreur n° 4 : l’envoi d’emailing uniquement à certaines occasions…


Si il y a bien une erreur dans l’emailing qu’il ne faut pas commettre, c’est celle-ci! Nous savons que rédiger un emailing prend du temps. Concevoir une campagne peut être plus ou moins long…Mais ce temps n’est pas à prendre uniquement à certaines occasions!

Envoyer une campagne de temps à autre c’est bien, mais proposer un véritable rendez-vous, même mensuel, c’est mieux. Si vous n’envoyez qu’une campagne tous les trimestre, veillez à envoyer un e-mail mensuel en plus. Vous pouvez par exemple référencer vos articles précédent, avec une accroche de type “Au cas où vous l’auriez manquée…”. La confiance et la loyauté s’installe avec le temps et l’effort! Soyez persévérants et ne communiquez pas uniquement lors de promotions…

Je ne sais pas quoi d’autre envoyer…

Il est parfois difficile d’envoyer du contenu hebdomadaire, pour certains d’entre nous. Il est vrai que selon les secteurs, envoyer un emailing chaque semaine, cela peut être trop…Néanmoins, vous pouvez tout à fait envoyer un e-mail personnalisé chaque mois, pour commencer. Par exemple, vous pouvez tout à fait sélectionner les articles/contenus/promotions qui ont le mieux fonctionné lors de la campagne précédente. Et concevoir votre emailing avec pour titre “Les articles les plus vus ce mois-ci”…Une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. De plus, pour vos contacts qui n’auraient pas ouvert ou lu votre campagne précédente, cela peut être le moyen de les engager davantage.

Si vous n’avez vraiment aucune idée, sondez donc vos destinataires! Par e-mail et/ou via les réseaux sociaux, gamifiez un peu pour plus de fun! Proposez leur plusieurs thématiques à choisir, ou demandez leur quel contenu ils préfèrent recevoir…Cette approche est particulièrement appréciée, et vous saurez que rédiger pour les prochaines campagnes!

Vous l’aurez compris, il n’y a bien entendu aucune recette miracle. Cependant, les erreurs dans l’emailing sont encore trop souvent récurrentes, alors qu’elles peuvent être évitées avec des solutions simples. Si vous débutez dans l’emailing, ne commettez pas ces erreurs, et si c’est déjà fait, on vous rassure…Tout est toujours perfectible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *